Les étoiles des hôtels : un système de classement relatif

,

Le nombre d’étoiles attribué à un hôtel est un critère à prendre en compte quand on va séjourner loin de chez soi. Les étoiles permettent de déterminer la qualité, le niveau de standing de l’hôtel en général, sur la base de multiples conditions. Depuis 2010, un nouveau système de classement est entré en vigueur en France, catégorisant les établissements hôteliers de 0 à 5 étoiles. Et en 2016, une nouvelle grille de classement a été mise en place.

Une foule de critères de classement

La législation de 2016 retient plus de 300 critères pour classer un établissement hôtelier. On peut distinguer entre autres la surface des chambres, celle de l’espace commun (hall, bar, salle de petit-déjeuner), la qualité de l’accueil ainsi que le niveau de compétence du personnel, et les autres éléments tangibles tels que le confort et la sécurité… Il est à noter que cette législation n’est valable qu’en France. Chaque pays peut développer son propre système de classement, en utilisant aussi les étoiles. Ainsi, un hôtel de trois étoiles en France peut avoir un standing différent d’un hôtel de trois étoiles en Thaïlande. Vaut mieux alors se référer aux avis des internautes ayant effectivement séjourné dans tel ou tel hôtel.

Procédure de classement des hôtels en France

Le classement d’un hôtel est une initiative volontaire de l’exploitant de l’établissement. Il peut demander de se faire classer par un cabinet d’audit accrédité par le Cofrac. La première étape est la transmission par l’hôtelier d’un prédiagnostic de son établissement, via le site d’Atout France. Ensuite, l’organisme évaluateur effectue une inspection de l’hôtel conformément à la grille de classement hôtelier. Atout France délivrera la décision de classement au plus tard un mois après le dépôt de la demande par l’exploitant. Après l’attribution du classement, l’établissement doit apposer un panonceau de classement sur sa façade. Cette procédure est à renouveler tous les cinq ans, pour garder un classement à jour.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *